Population et démographie

  • « Entre 1950 et 2000, la population humaine aura doublé et nos activités économiques se seront décuplées. Cet emballement des activités humaines et démographiques est généralement désigné comme « la grande accélération ». De 1950 à 2000 les effectifs de l’humanité sont passés de 3 à 6 milliards. En 2017, nous sommes 7 milliards 400 millions, nous serons 8 milliards 500 millions en 2025 et nous approcherons probablement, si l’on se fie aux projections de l’ONU, des 10 milliards en 2050. », Petit traité politique à l’usage des générations écologiques, 2020, Alain Papaux et Dominique Bourg
  • « La taille des villes donne l’ampleur de ces changements : au début du XXe siècle, seules quelques villes dépassaient le million d’habitants, aujourd’hui elles sont des milliers, les plus grandes atteignant jusqu’à 35 millions. », Petit traité politique à l’usage des générations écologiques, 2020, Alain Papaux et Dominique Bourg
  • Alors que les villes ne recouvrent que 2% de la surface de la terre, les agglomérations occasionnent 70% des émissions de CO2.

Ressources naturelles et matières premières

  • « La consommation mondiale d’acier en 2011 – environ 1,5 milliards de tonnes – est supérieure à la production cumulée de fer de toute l’espèce humaine jusqu’en 1900, depuis les origines préhistoriques de la sidérurgie donc. », Petit traité politique à l’usage des générations écologiques, 2020, Alain Papaux et Dominique Bourg

Biodiversité